trois-de-tes-secrets

Nouvelle dans un lycée huppé de Los Angeles, Jessie ne se sent pas à sa place. Alors qu’elle songe à rentrer à Chicago, elle reçoit un mail providentiel et… anonyme : un expéditeur inconnu lui prodigue de précieux conseils pour s’intégrer et éviter les pièges de Wood Valley. Jessie ignore tout de son ange gardien mais décide de lui faire confiance. Pour faire tomber le masque, elle l’incite toutefois à lui révéler trois de ses secrets…

Trois de tes secrets est un peu passé inaperçu dans mon radar à sorties. Il fait partie de ces romans sur lesquels je me retourne rarement, alors même que je dévore par centaines le genre au cinéma. Allez comprendre. Mais ma BookBestFriend Juliette me l’a plus ou moins mis entre les mains en m’ordonnant de le lire, et une fois de plus, elle avait raison. (Oui Juliette, libraire c’est un des plus beaux métiers du monde, et il te va bien <3).

Je suis tombée dedans dès la première phrase. Et j’ai eu du mal à faire une pause dans ma lecture une fois le TGV arrivé en gare (comment ? pas de retard ? zut)… Le style est léger, addictif mais surtout extrêmement drôle ! Je me suis beaucoup retrouvée dans les réflexions de Jessie, qui a le même humour décalé que moi : quand une personne prend une décision sans y repenser à deux fois, Jessie fait une comparaison mentale avec une commande d’habitué au fastfood. Et un cheeseburger avec frite, un !

C’est également amusant de constater que ce qui nous fait rêver dans le livre, soit une relation naissante à base de messages d’un mec qui connait Jessie mais dont elle ignore tout, nous ferait sévèrement flipper dans la vraie vie. Dans le roman la situation prête à sourire, entraîne par son mystère, et fait pousser des aaaahhhhh internes de mièvrerie. Si je reçois ce genre de messages demain, je change de couleur de cheveux, je me fait appeler Marie Martin, j’épouse Liam Neeson et j’emménage dans un appartement au-dessus de la gendarmerie.

L’auteure crée un véritable climat romantique mais aborde aussi des sujets propres à l’adolescence avec justesse, comme les amitiés, le sexe, les rivalités, l’éducation… Sans oublier le deuil et la famille-recomposée, qui sont les deux autres piliers thématiques de Trois de tes secrets. Elle réalise là un difficile numéro d’équilibriste : ne pas se contenter d’effleurer d’autres sujets pendant que la romance prend toute la place, ni sauter à pied joints dans le drama psychologique. Chapeau (melon et botte de cuir).

Le seul point négatif ? J’aurais aimé avoir une petite note de l’éditeur sur la poème de Gertrude Stein, qui tient une certaine place dans l’histoire. Ne le connaissant pas, j’avais l’impression de manquer toute une nuance du récit, toute une teinte des propos, toute une dimension de la romance.

Adoptera, adoptera pas ?

Avec Trois de tes secrets, Julie Buxbaum nous offre une romance adorable et amusante, pile comme je les aime. Un livre qui a sa place aux côté des classiques Quatre fille et un jean dans votre bibliothèque. Pocket Jeunesse prévoit de publier un autre roman de l’autrice cette année, comptez-moi dans les lectrices !


9.5/10


 

Publicités

Une réflexion sur “Trois de tes secrets – Julie Buxbaum

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s